Perceuse Cinncinati Chomiene de 1967 entierement restaurée

Du bois à l’écriture : épisode 1

Objet simple, le stylo semble l’être.

Il ne l’est pourtant pas autant qu’il y parait.

Biensûr, je ne parle pas ici des stylos tout en plastique des grandes surfaces, mais bien de l’objet d’art… car, oui, il peut en devenir un…

Un bois, aussi magnifique soit-il, s’il fatigue la main qui le tient, restera telle une relique, au fond du tiroir… Dommage pour celui qui aura passé de nombreuses heures à le fabriquer et son propriétaire…

Il est pour moi essentiel que ce soit d’abord un outil agréable à utiliser, fonctionnel et ensuite un bel objet… Un outil pour rêver.

 

Voici l’histoire de l’un d’eux : du bois à l’écriture…

Carrelet et lamelles Padouk-Erable
De gauche à droite : des lamelles d’érable débitées à partir du carrelet d’érable, les carrelet de padouk et les lamelles de padouk

Voici la première étape : les carrelets.

Les carrelets sont des rectangles de bois que l’on peut utiliser pour les stylos.

Leur forme permet d’être facilement utilisée dans un tour pour usiner à partir de ce bloc.

Dans mon cas, je voulais obtenir l’aspect d’un damier, je suis donc parti de deux carrelets dans lesquels j’ai coupé de fines lamelles de 3mm d’épaisseur.

J’ai ensuite collé ces lamelles pour reformer un carrelet qui aura donc une alternance d’essences et de couleurs.

24H sous presse avant de poursuivre…

Au sujet des colles : j’en ai essayé plusieurs, Epoxy, cyanoacrylates, diverses colles à bois. Celles que je préfère sont les colles « Briancon Vinylique rapide » et la « Titebond original » achetées chez Bordet et Laverdure. La deuxième est un peu « cassante » mais plus agréable à usiner ; j’utilise pour ce modèle de stylos la Briancon.

Après 24h on recoupe légèrement le carrelet ainsi créé pour avoir des bords bien droits, bien propres.

Carrelet reformé
Carrlet reformé, une lamelle d’erable et de padouk en alternance

Mais………….vous l’aurez remarqué, nous n’avons toujours pas de damier après cette opération !

La suite dans un nouvel article…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *